Le géranium Rozanne

Avant de zoomer sur le géranium vivace Rozanne, une mise au point s’impose : nous parlons bien là des géraniums vivaces qui, d’année en année, reviennent fleurir nos massifs et plates-bandes. A ne surtout pas confondre avec les pélargoniums de balcons, faussement nommés géraniums. Parmi ces géraniums vivaces qui, chaque printemps refont leur apparition, le Rozanne a tout pour plaire : opulence, rusticité, beauté de ses fleurs, vigueur…En bref, pour redonner ses lettres de nobles aux vrais géraniums, le Rozanne s’impose.

Le géranium vivace Rozanne, le plus florifère de tous

Imaginez une touffe opulente et dense de jolies petites fleurs aux teintes oscillant entre le bleu et le violet qui garnit vos massifs dès les premiers jours du printemps et jusqu’aux premières gelées. C’est bien là le principal atout du géranium vivace Rozanne. Particulièrement florifère, ce géranium ne déçoit jamais. D’autant que ses fleurs sont aussi marquées par un cœur blanc et un léger veinage pourpre du plus bel effet et que son feuillage découpé, légèrement duveteux, se pare de magnifiques couleurs à l’automne.

Dans une bordure le long d’un mur, dans un massif isolé ou dans une rocaille, voire en pots ou en bacs sur un balcon ou une terrasse, il s’adapte à toutes situations. Suivant la place qu’on lui accorde, il peut former une touffe épaisse ou au contraire s’étaler en un tapis dense. Avec des fleurs vigoureuses qui se renouvellent sans discontinuité.

Un géranium vivace facile à vivre

Au soleil ou à mi-ombre

Exceptionnel par sa floraison, le géranium vivace Rozanne l’est aussi par sa facilité de culture. Que vous le plantiez en plein soleil ou à mi-ombre, il s’accommode de la situation et se montre tout aussi généreux en fleurs. Des fleurs dont la couleur sera même plus intense à mi-ombre. Car les chauds rayons du soleil en plein été ont tendance à quelque peu atténuer sa floraison.

Au niveau du sol, le géranium vivace Rozanne n’a guère d’exigences si ce n’est un sol bien drainant puisqu’il n’apprécie pas les excès d’eau et les sols lourds. Un sol ordinaire, léger lui suffit, éventuellement avec un apport de terreau ou de compost qu’il appréciera toujours.

Un entretien réduit au minimum

Ce qui fait du Rozanne le champion des géraniums vivaces, c’est bien sa simplicité d’entretien. A part quelques arrosages en plein été, il se débrouille seul. Là où nombre d’autres vivaces imposent la suppression des fleurs fanées pour mieux s’épanouir, le géranium vivace Rozanne s’en charge. Ses fleurs fanées tombent naturellement, laissant la place à d’autres. Et ce sans interruption de mai à octobre. Seule une petite taille de printemps est nécessaire pour supprimer les restes des pousses de l’année précédente. En hiver, le plus gros du feuillage disparaît.

Une plante robuste et vigoureuse

Particulièrement rustique et robuste, ce géranium vivace peut résister à des températures descendant jusqu’à – 15 à – 20°. Ce qui en fait une plante adaptée à tous les climats.

Il possède en outre une croissance très rapide et, dès la première année de sa mise en terre, il se développe pour fleurir abondamment votre jardin. Et donne toute sa mesure la deuxième année.

Une adaptabilité à toutes les situations

En pleine terre, le géranium vivace Rozanne peut garnir très rapidement un massif ou une bordure. Dans cette configuration, il a tendance à redresser la tête. Il peut également être utilisé en couvre-sol sur un talus ou une rocaille de par son port compact et ses qualités tapissantes. Il s’étend rapidement sans pour autant étouffer ou envahir les plantes voisines. Tout simplement parce qu’il ne produit pas de graines et est donc stérile.

En association avec des heuchères, des hostas ou toutes plantes au feuillage argenté, il prend la pleine mesure de sa beauté. On peut aussi l’utiliser comme plante couvre-sol aux pieds des rosiers. Ou encore l’associer avec d’autres géraniums vivaces.

Si vous n’avez pas de jardin, vous pourrez aussi profiter de sa beauté. En effet, le géranium vivace Rozanne se cultive très bien en pots, potées, bacs, suspensions ou jardinières. Et il est une alternative durable aux fameux pélargoniums.

Comment et quand planter le géranium vivace Rozanne?

On peut le mettre en terre indifféremment au printemps ou à l’automne. La terre devra être travaillée en amont pour être aérée. Creusez ensuite un trou dont vous amenderez le fond avec du compost bien décomposé ou un engrais à base de sang séché ou de corne déshydratée. Positionnez le géranium au centre du trou puis ramenez la terre autour sans trop couvrir le collet. Arrosez abondamment. Si votre sol est lourd, ajoutez un lit de graviers au fond du trou de plantation.

Les différents plants de géranium seront espacés d’environ 50 à 60 cm pour ne pas se gêner.

Désigné comme plante du siècle par le public lors du prestigieux Chelsea flower show en 2013, le géranium vivace Rozanne séduit de plus en plus de jardiniers amateurs ou plus aguerris. Un dernier argument ne peut que vous convaincre de le planter chez vous : on ne lui connaît aucune maladie.

2